teatru di u cumunu

 

 LE THÉÂTRE DU COMMUN est une compagnie de théâtre fondée en 1995 à Paris par Noël Casale et Marie-Ève Edelstein.

Le Théâtre du Commun est une compagnie fondée en 1995 à Paris, par Noël Casale et Marie-Ève Edelstein. 
Son projet est de mettre en jeu et en question(s) les sociétés contemporaines avec une attention particulière à la société corse au regard de ce qu’il s’est passé, se passe et pourrait se passer ailleurs.
***
Aujourd’hui, au coeur du moment politique fou que nous vivons – accélération incontrôlable de toutes les potentialités de désordre et de désorientation – nous cherchons à inventer d’autres rapports à la scène, aux publics et à l’actualité à partir de trois questions (pour nous) essentielles – À qui nous adressons-nous ? Pourquoi ? Comment ? 
Dans notre projet commun d’une société Autre à construire, il nous semble que ce dont nous avons besoin pour un théâtre qui aide à penser (et pour l’art et la culture), c’est d’œuvrer à de nouvelles alliances avec la population à partir de ces trois questions.
En Corse où comme ailleurs, chacun peut constater à quel point le tissu social se défait tous les jours et de toutes sortes de façons, il nous est plus que jamais nécessaire et urgent de penser/repenser, définir/redéfinir, des projets artistiques et culturels au service de la diversité des habitants d’un territoire (quartier, ville, village, vallée…) pour travailler tous les jours à ce que notre monde soit plus beau et plus juste pour tous.
Depuis deux ans, nous cherchons donc systématiquement à créer les conditions pratiques d’une expérience artistique et sociale (un théâtre d’intervention) propre à expérimenter et à inventer des rapports nouveaux à un lieu, un environnement et un public. 
Comment ?
En cherchant à créer en permanence de nouvelles conditions de rencontres entre notre travail et la population. 
Par des spectacles à installer/jouer partout, des lectures théâtrales, des propositions de dialogues autour de textes, de projections, de débats et encore plus d’ateliers vers des gens très éloignés des lieux de culture – habitants de quartiers périphériques, gens des villages, migrants, primo-arrivants… – et sans attendre.
 Comme les dispositifs conventionnels de production et de diffusion (monter une production pendant un à deux ans, répéter deux mois, jouer dix à trente fois et belote et rebelote) ne conviennent plus à nos nécessités et nos urgences, nous procédons autrement.
On définit rapidement un projet au contact de ce qui nous brûle, on le monte tout de suite en un mois avec trois cacahuètes (SMIC pour tout le monde) et on le diffuse dans des réseaux associatifs. 
On est ainsi tout le temps en travail au plateau ou pas loin, on rencontre des centaines de gens qu’on n’avait jamais croisé et, dans le contexte de haine et d’appels au meurtre où nous sommes, il nous est tout à fait réjouissant de chercher tout le temps « à sauter hors du rang des assassins » (Kafka).

***

Depuis 1995, nous avons conduit notre projet :

Avec les textes de Noël Casale

Bastia l’hiver / Liberty Valance est mort / Forza Bastia** / Reprise d’un triomphe / Vie de Jean Nicoli –   Editions Albiana, Ajaccio, 2020 / ** Editions Léo Scheer, La Revue Littéraire, Paris 2007.

Avec des mises en scène d’auteurs contemporains et classiques

Virginia Woolf, Leslie Kaplan, Marguerite Duras, Tarjei Vesaas, William Shakespeare, Pierre Corneille, Ranuccio Bianchi Bandinelli, Hans Magnus Ensenzberger, Joseph Conrad, Eugène Labiche, Sophocle, Fédor Dostoïevski, Thomas Bernhard, Jack Kerouac.

Avec des actions artistiques et pédagogiques menées en Corse et ailleurs (Normandie, Nord-Pas de Calais, Provence…) en quartiers prioritaires et milieux ruraux (ateliers, stages, cours…).

Depuis 2000, les soutiens que nous apportent la Collectivité de Corse, associés à d’autres – théâtres municipaux, scènes nationales, centres dramatiques nationaux, lieux de recherche, festivals, centres culturels français – ont contribué à la réalisation et à la diffusion, auprès de très nombreux publics, de projets de recherche, de création et d’enseignement dans les domaines du théâtre, de l’écriture et de la lecture, en Corse, sur l’ensemble du territoire national, dans les DOM-TOM et à l’étranger.

Ces projets ont donné lieu à près de 800 représentations dont plus de 300 en Corse.

[/text_widget] [/col] [/row]

Hit enter to search or ESC to close