Saison 2020/021

« UNE FOIS ENCORE, LE MONDE A ÉTÉ MIS A TERRE ET CE N’EST PAS NOUS QUI L’AVONS CASSÉ »

Confinés, infantilisés, terrorisés – spectatrices et spectateurs passifs, anéantis – nous avons continué, comme depuis longtemps, à prendre bien sagement des coups sans pouvoir les rendre. Une putain de raclée qui nous pendait au nez, celle-là depuis trois ans, après celles prises avec les gilets jaunes et dans les manifs pour nos retraites, nos écoles, nos hôpitaux, nos théâtres, nos trains… etc.

La peur, qui n’est décidément pas une vision du monde, y est pour beaucoup. Les peurs – menaces, risques, angoisses et terreurs – dont nous sommes cernés, traversés et occupés depuis disons près de quarante ans. Nous confiner n’a donc été qu’une nouvelle étape d’apeurement individuel et collectif. Enfermés ensemble et séparés, à attendre ce que les pouvoirs nous réservent et à parler dans le vide. On en sortira dit-on. Jusqu’à la prochaine fin du monde. Celles prévisibles et prévues par le réchauffement planétaire – 2050 et 2100 – et celles imprévisibles. Toutes bien engagées depuis un bail selon les rapports les plus pointus et les plus sérieux. On a du mal à voir où ça a commencé – « le commencement de la fin se fait toujours discrètement » – mais on sait pertinemment où ça va et on y va. Pas d’icebergs en vue et quand bien même – We are to go down like gentlemen. M. le Malade chevauche le tigre. Les chefs d’orchestres élèvent leurs baguettes. Les roadies rallument les amplis. Venez voir les comédiens, voir les musiciens, voir les magiciens qui arrivent. Bon, nous – le théâtre du commun à Bastia – on a bien essayé trois quatre fois, depuis mars, de prendre notre élan. Pour faire un peu comme tout le monde, un peu comme si. Et puis, on a préféré ne pas. Nous sommes de celles et ceux qui pensent que le théâtre, c’est du temps, de l’espace, du travail, de la présence en vrai (et si possible, un peu de talent). L’épreuve de l’enfermement ne nous a été en rien profitable. L’humiliation subie, presque définitive. Au même moment, dans un désert d’Arabie Saoudite, des dizaines de milliers d’ouvriers asiatiques privés de tout (droits sociaux, du travail, d’amis, de femmes, d’enfants, de famille de leurs passeports… etc.) ont continué à construire pour le prince héritier une ville nouvelle deux cent cinquante fois plus étendue que Paris. Budget : « environ » cinq-cents milliards de dollars. Pareil au Qatar. Pour la construction de stades climatisés. Rebelote à Bahreïn. Pour y créer des stations de ski en plein désert… etc. etc. Il ne s’est peut-être en réalité rien passé. Tout ce nouvel état de chaos n’aura été qu’une sorte de nouveau spectacle planétaire (qui passait toute la journée à la télé, sans relâche le lundi), un mauvais présage, une hallucination.

Alors, ce que l’on a pu faire cet été, en compagnonnage avec la Ville de Bastia, Sorru in Musica, L’associu Sipofà, Operae (Ajaccio) et le Centre Culturel Anima, ça a été de présenter un cycle de lectures, jouées en plein air, à Bastia, Rennu et Prunelli di Fium’orbu. Ces lectures ont visé essentiellement à essayer de penser, AVEC des artistes, des habitants et des auteurs de Corse et d’ailleurs, ce qui nous arrive, ce qui se passe, l’Histoire et ses histoires, le monde et la vie.

En cette nouvelle rentrée, on va continuer dans ce sens-là, en Corse et ailleurs : ESSAYER DE SE RETROUVER, DE (SE) REPRENDRE, DE SE REMETTRE À LIRE, À DIRE, À S’ETONNER, À JOUER ET À ESSAYER DE PENSER CE QUI NOUS ARRIVE ET À CE QUI POURRAIT DONNER FORME ET FORCE À UN NOUVEL ESPOIR. N.C.

Voici comment.

En TOURNÉE

PLUS D’UNE LANGUE / UNA LINGUA, E PIU

Commande la Collectivité de Corse et de la Ville de Bastia à Barbara Cassin. Avec une partie de la troupe de Œdipe Roi / Bastia / La peur n’est pas une vision du monde (création 2019) et A FILETTA.

16 octobre Citadelle de BASTIA

***

PONCE PILATE, l’histoire qui bifurque D’après Roger Caillois

Depuis la saison 017/018, le Théâtre du Commun est coproducteur avec la Cie Lanicolacheur / Xavier Marchand et la MC 93 Bobigny de ce spectacle conçu et mis en scène par Xavier Marchand avec la complicité de Noël Casale.

Tournées depuis novembre 2017 : Bobigny MC93, Port-de-Bouc, Marseille, Toulon, Oullins, Vendôme, Malakoff, Amiens, Strasbourg, Vendôme, Charleville-Mézières, Dunkerque.

Du 27 au 30 octobre FORT-DE-FRANCE – THÉÂTRE Aimé Césaire

***

OEDIPE ROI / BASTIA / LA PEUR N’EST PAS UNE VISION DU MONDE

D’après Œdipe Roi de SOPHOCLE et Impressions d’Oedipe de Noël CASALE

Conception et mise en scène Noël CASALE / Chant A FILETTA Spectacle en langues corse et française. Traduction française de Jean et Mayotte BOLLACK (Les Éditions de Minuit 1985/1994, Paris) / Traduction corse de Jean-Claude ACQUAVIVA .  Avec James Alliot, Yann Boudaud, Pierre Chiarelli,  Jacques Filippi, Sarah Legato, Xavier Tavera et A FILETTA  – Jean-Claude Acquaviva, François Aragni, Petr’Antò Casta, Paul Giansily, Jean-Do Bianco, Maxime Vuillamier. Assistant à la mise en scène Jérôme Tisserand / Scénographie & Costumes Cecilia Galli / Lumière Pierre Peyronnet.

Production déléguée Théâtre du Commun (Bastia) / Co-production Ville de Bastia – Centre Culturel Alb’Oru – ARIA Olmi-Cappella / Avec le soutien Collectivité Territoriale de Corse – Ville de Bastia – Théâtre Joliette, Marseille – Jeune Théâtre National – King’s Fountain (Fondation) – SPEDIDAM /Remerciements Centre Culturel Anima de Prunelli di Fium-Orbu, Festival I Sulleoni (Bastia) / PastaProd (Bastia).

Nous avons annulé et reporté notre tournée de l’été 2020 en Corse à l’été 2021 – Parc Galéa, Erbalunga, Olmi-Cappella, Siscu, Rennu, Lumiu…

1er décembre AJACCIO – L’AGHJA hors-les-murs à la FABBRICA / 16 & 17 décembre MARSEILLE – THÉÂTRE JOLIETTE/LENCHE / 20 & 21 mai 2021 AIX en PROVENCE Théâtre du Bois de l’Aune. 

Tournée pour la saison 021/022 en cours…


ACTION(S) ARTISTIQUE(S) 

PRÉAMBULE

Aujourd’hui, de nombreuses initiatives solidaires émanant de la société civile ouvrent la voie d’autres futurs pour la société. À Bastia (et de Bastia vers le Monde), le THÉÂTRE DU COMMUN est en phase avec ces initiatives et mène, depuis vingt-cinq ans, les siennes avec pour conviction qu’une société plus solidaire, fondée sur le partage, est possible.

Le Théâtre du Commun a pour but de mettre en jeu et en question(s) la société corse contemporaine, au regard de ce qu’il s’est passé, se passe et pourrait se passer ailleurs. Thématiques prioritaires : marginalités, migrations, racismes, violences, précarités, citoyenneté.

Nous mettons pour cela en place des actions artistiques, à vocation pédagogique, qui associent la recherche en Sciences Humaines (Sociologie/Anthropologie) par Liza Terrazzoni, sociologue et la recherche en Théâtre par Noël Casale.

Ces actions – ateliers, stages, cours – sont gratuites et ouvertes à tous.

***

Du 5 septembre 2020 au 17 janvier 2021 BASTIA

L’ARTE DI A CUMEDIA d’après L’Arte della Commedia de Eduardo de Filippo

Création théâtrale en langue corse dans le cadre d’un atelier de traduction et de théâtre. Mise en scène, décor de Noël Casale Costumes Claire Risterucci Avec le groupe Tutt’in scena : Malou Avazeri, Anne Castelli, Valérie Franceschetti, Filippu Guerrini, Jean-Claude Gassman, Renée Mariani, Roselyne Nobili, Jean-Marie Orsini.

Production déléguée Théâtre du Commun (Bastia) en partenariat avec Tutt’in scena / Soutien Festa di a Lingua (Collectivité de Corse).

Création du 15 au 17 janvier 2021 au Théâtre San Angelo de Bastia, puis en tournée en Corse en 2021.

***

Du 24 septembre 2020 au 31 mars 2021 Bastia, Olmi-Cappella

ATELIER D’ECRITURE ET DE THEATRE avec Association A SCALINATA – Maison d’Enfants à Caractère Social de Bastia.

Raconter, dire, écrire, lire, jouer. Ce projet vise à travailler toute l’année, à raison d’une séance à deux séances par semaine avec des mineurs et des jeunes adultes pris en charge par l’Association A Scalinata (FALEP). Nous travaillerons à la mise en récits des rêves et aspirations de chaque participant et à la découverte et à la mise en récits de la ville de Bastia par l’ensemble du groupe.

Cet atelier se déroulera dans des locaux mis à disposition par la Ville de Bastia – Théâtres San Angelo, Centre Culturel Alb’Oru – et en immersion complète pendant une semaine à L’ARIA (Olmi-Cappella) à l’automne 2020. Initialement prévu pour commencer en avril et se terminer en décembre 2020, ce projet (en cours) a lieu du 24 septembre 2020 au 31 mars 2021.

***

 ON EST CONS, MAIS PAS AU POINT DE VOYAGER POUR LE PLAISIR

Par Noël Casale et Pascal Omhovère.

Programme de lectures théâtrales qui vise à réfléchir, AVEC des textes d’écrivains, de philosophes, de poètes et de chercheurs, à la question du voyage aujourd’hui. Ce projet prolonge le cycle de lectures en plein air – BASTIA, CITÀ APERTA / VILLE OUVERTE – que nous avons donné durant tout l’été 2020 à Bastia et en Corse.

L’affaire est entendue : le tourisme, sous toutes ses formes, est un des pires fléaux de notre temps. Il détériore de plus en plus gravement de nombreux cycles de la vie sur Terre mais, malgré la multiplication des alertes et des catastrophes qu’il produit depuis, disons le naufrage du Titanic (1912), il ne cesse de se développer, dévoreur d’espaces, de temps et d’imaginaires. Cependant, comme l’a écrit le romancier (et ancien grand officier de marine marchande) Joseph Conrad, « Si, par une catastrophe miraculeuse, les navires devaient disparaître, il se trouverait avant la fin de la semaine des hommes (peut-être des millionnaires) disposés à prendre gaiement la mer dans des baignoires et tout recommencer à zéro. Nous sommes faits ainsi ». Nous sommes d’accord et c’est pourquoi notre choix de textes ne visera pas à prendre position contre le tourisme et/ou contre le désir de voyager.

Depuis l’Antiquité, la masse de textes sur le sujet est énorme. Nous cherchons, nous, en priorité des textes d’aujourd’hui (de ces quarante-cinquante dernières années), à visée non explicitement polémique ou critique. Des témoignages d’expériences, de rêveries, de réflexions au sujet des voyages qui mettent plutôt en jeu la question – comment voyager (ou ne pas voyager) ?

Ceux que nous avons commencé à mettre de côté sont de Peter Handke (Un voyage hivernal vers le Danube), Bruno Bayen (Éloge de l’aller simple), Jean-Christophe Bailly (Dépaysements – Voyages en France), Italo Calvino (Les voyages de Monsieur Palomar), Nicolas Bouvier (Il faudra repartir), de la revue Le Tigre (Villes Africaines), Nanni Moretti (Viaggio a Roma)…

Production Théâtre du Commun (Bastia) Cie Sub Tegmine Fagi (Ajaccio) / Soutien Villes d’Ajaccio et Bastia – Collectivité de Corse.

***

En  PRÉVISION

Nous avons dû reporter notre projet de création 2020/021 à la saison prochaine.

Il s’agit d’une proposition de théâtre – AJACCIO L’HIVER – à partir du roman de Jean-Noël PANCRAZILONG SÉJOUR (Ed. Gallimard 1998).

Dans une conception et une mise en jeu de Noël Casale, accompagné par Xavier Marchand, elle donnera lieu à un spectacle à jouer partout.

Ajaccio l’hiver. Une chambre dans la maison de retraite Eugénie. Deux hommes. Père et fils. Le fils parle, le père se tait. La parole du fils voyage dans le silence du père, en dévoile la vie, les travaux et les jours, les joies si rares, bien souvent les peines et les détresses, les deuils et les fantômes. Mais avec ce qu’il nous raconte, nous découvrons aussi sa vie à lui – le fils. Pour notre travail théâtral, je le voudrais arrivé le matin même par le premier avion de Paris (disons après une nuit de bal) pour accompagner son père vers ce qui sera probablement sa dernière promenade. Il va donc falloir se préparer. Se changer, s’habiller, se coiffer. Il se pourrait que le père habille le fils, le fils, le père, et que la nouvelle journée merveilleuse qui s’annonce, au bord d’une mer si bleue, soit le moment idéal pour l’un et l’autre de quitter une île où il ne fait peut-être plus si bon vivre. N.C.

Production Théâtre du Commun / Ville d’Ajaccio – Espace Diamant / Théâtre de Bastia – Soutien Collectivité de Corse.

 

Belle saison à toutes et à tous !

THÉÂTRE DU COMMUN

1 rue Monseigneur Rigo 20 200 Bastia

Conseil artistique Noël Casale 06.77.99.40.78

Conseil, administration Liza Casale 06.74.65.33.45

theatreducommun@yahoo.fr / www.theatreducommun.fr

Hit enter to search or ESC to close